Le quadrant magique des plateformes BI en cinq temps

ATTENTION : Le blog BITRENDS a été migré sur technodecision.com. SVP suivez ce lien pour lire cet article.

Gartner vient de publier la version 2012 de son quadrant magique (Magic Quadrant) pour les Plateformes de Business Intelligence. Le quadrant magique positionne les fournisseurs de plateforme BI les uns par rapport aux autres. Mais ce qui est aussi très intéressant, c’est de comprendre comment ces firmes se sont déplacées sur l’échiquier du BI au cours des années. Ce n’est pas dans le rapport de Gartner, je me suis donc livré à petit un exercice que je partage ici!

Le quadrant magique positionne les plateformes BI selon deux axes qui regroupent plusieurs critères. Grosso modo, l’axe capacité d’exécution (vertical) qualifie la capacité de la firme à fournir un produit de qualité à ses clients et sa capacité à poursuivre son investissement dans ce produit dans le futur. On parle de capacité à livrer et de satisfaction client. L’axe vision exhaustive concerne plutôt la capacité de la firme à comprendre les besoins du marché et à développer une plateforme qui réponde à l’ensemble de ces besoins. Il s’agit beaucoup d’innovation.

Ceux qui répondent le mieux à l’ensemble de ces critères se retrouvent dans le quadrant supérieur droit (il y a en tout 4 quadrants). Toutes les compagnies souhaitent s’y retrouver ! Cette année, il y en a huit. Sans surprise on y retrouve Microsoft, Oracle, IBM, SAP et SAS. Mais il y a aussi des firmes spécialisées telles qu’InformationBuilder, MicroStrategy et QlikTech.

Voici comment j’ai procédé pour mon analyse. J’ai ressorti les quadrants magiques publiés au cours des cinq dernières années (2008 à 2012 inclusivement) et j’ai suivi le mouvement des firmes. J’ai concentré cet exercice fastidieux sur les quatre firmes qui m’intéressaient le plus : Microsoft, Oracle, IBM et SAP. Pourquoi ces 4? Principalement parce qu’elles occupent, à elles quatre, une très grande part du marché BI au Québec ce qui nous a amené à développer une expertise sur ces quatre plateformes. SAS semble peu présent dans le paysage du BI québécois (en tout cas je n’en entends pas beaucoup parler chez mes clients). InformationBuilder  et MicroStrategy sont très concentrés aux États-Unis. QlikTech est une étoile montante en provenance de Suède, peut-être pourrons la considérer l’année prochaine.

Voici le graphique que j’ai construit pour suivre chaque firme (voir ci-dessous).

Figure 1 – Le quadrant magique en cinq temps

Que peut-on déduire de ce graphique? Voici quelques analyses tout à fait personnelles.

Microsoft : Quelques mouvements en dent de scie concernant sa capacité d’exécution. Par contre, un mouvement positif sur l’axe vision exhaustive. Les arrivées de PowerPivot et de SQL Server 2008/R2 ne sont probablement pas étrangères à ce mouvement. Je crois qu’avec la sortie de SQL Server 2012, on peut s’attendre à un bon en avant sur cet axe. PowerView viendra compléter l’offre pour l’exploitation ad hoc et les lacunes souvent identifiées concernant la gestion de la métadonnée seront, nous dit-on, partiellement adressées. Par contre, Microsoft devra se positionner rapidement sur le volet mobile si elle veut significativement progresser sur cet axe.

IBM : En 2008, avant l’acquisition de COGNOS, IBM n’était pas vraiment présent sur l’échiquier des fournisseurs de BI. On se souviendra qu’IBM était revendeur d’Essbase (acheté ensuite par Oracle) sous l’appellation IBM DB2 OLAP Server. On voit une nette amélioration sur l’axe vision exhaustive. COGNOS 10, sorti en 2010, a vraiment aidé IBM. De plus, l’acquisition de SPSS en 2010 a permis à IBM d’ajouter le volet d’analyses prédictives à son offre. 2011 a été marqué par l’introduction mobile pour le iPad. Pour 2012 IBM prévoit étendre son offre en introduisant de nouveaux outils pour faire des projections sur hypothèses « what-if modeling ». De quoi renforcer sa position de leader sur l’axe vision exhaustive.

Oracle : nette amélioration au cours des années sur l’aspect capacité d’exécution. Oracle a fait plusieurs acquisitions au cours des années et l’intégration progressive dans un tout cohérent a probablement aidé à progresser sur cet axe. Gartner rapporte pourtant une difficulté d’implantation et des problèmes de qualité des produits et du service. Léger recul sur l’axe vision exhaustive. En effet toujours pas d’offre d’analyse prédictive ni d’offre mobile. Oracle se concentre surtout sur le reporting statique ou/et paramétrable. L’acquisition de SUN a probablement poussé Oracle vers les offres de type appliances. Oracle Exalytics (in memory BI machine) est une offre intéressante sur cet aspect.

SAP : On se souviendra que SAP a acheté Business Objects (BO) en 2008. C’est pourquoi ils sont séparés sur ce graphique pour l’année 2008 (SAP était à l’extérieur du quadrant convoité, BO bien positionné). Nettement, on peut voir que cette acquisition a plutôt nui globalement à l’offre BO. Par contre, SAP a nettement amélioré son score du point de vue vision exhaustive. La récente sortie de SAP HANA (in-memory analytics appliances) est certainement très intéressante.

Consultez le rapport de Gartner, il souligne les forces et faiblesses de chaque offre.  http://www.gartner.com/technology/reprints.do?id=1-196WFCB&ct=120207&st=sb

Advertisements

3 thoughts on “Le quadrant magique des plateformes BI en cinq temps

  1. Nassim Hartani

    Très intéressant ! il faudrait cependant s’assurer que les critères d’évaluation soient les mêmes pour les cinq années. Ceux-ci affectant la position des différentes solutions dans le classement !

    Reply
  2. Pingback: Le quadrant magique des plateformes BI en cinq temps – 2009-2013 | Business Intelligence Trends

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s